06-88-80-56-27

milycuts@hotmail.fr

 

Blog

Bien vivre sa transition vers les cheveux gris : témoignage de Leslie

Aujourd’hui, de nombreuses femmes décident d’accepter une nouvelle couleur de cheveux : le gris (ou le blanc). Et votre coiffeur est votre allié pour passer ce cap ! En effet, assumer ses cheveux gris n’est pas une chose aisée à cause du regard de la société. Alors soyez certains que la team Mily Cuts répond présente pour que vous puissiez bien vivre cette transition !

Comment se passe un rendez-vous chez le coiffeur pour passer aux cheveux gris ?

Avant toute chose, dites-vous que laisser vivre ses cheveux blancs et cesser les colorations est un processus plus long que de prendre rendez-vous pour une coloration. Déjà, les cheveux gris ont une texture différente, il vous faudra apprendre à la connaître pour la coiffer et en prendre soin. Ensuite, si vous vous colorez les cheveux depuis des années, vous devrez progressivement accepter cette nouvelle vision de vous, comme accepter ses racines.

accepter ses cheveux blancs

Vous l’aurez compris : une transition vers les cheveux gris prend du temps et c’est là que votre coiffeur est votre meilleur allié pour bien vivre votre nouvelle chevelure. Au fil des rendez-vous, vous trouverez l’écoute nécessaire en cas de doute et les conseils nécessaires pour dompter vos cheveux. Et qui mieux que Leslie, une cliente du salon qui a décidé de rester au naturel, peut en parler le mieux ? Voici son témoignage :

« J’ai eu mon premier cheveux blanc très tôt. A 19 ans, et il n’est pas venu seul… Etant très brune, ils se voyaient beaucoup, et sans trop me poser de questions, j’ai alors commencé à les masquer par une couleur, très proche de ma teinte naturelle.

Lorsque je suis tombée enceinte de mon deuxième enfant, un enchaînement d’aléas à fait que j’ai dû repousser ma couleur à plusieurs reprises m’obligeant à lâcher prise sur « la repousse », que je mettais pourtant un point d’honneur à masquer dès que possible en temps normal. J’ai alors pris conscience que j’étais en lutte avec moi même: les contraintes liées à la coloration ne me convenaient plus et pour autant, je n’assumais pas du tout mes cheveux blancs… Je n’avais que 30 ans!

Il y a eu deux moments clefs dans mon choix de stopper la couleur. Celui où mon mari m’a dit: « Tu es belle avec ou sans cheveux blancs, ce n’est pas la couleur de tes cheveux qui font l’âge que tu as. C’est puissant d’assumer ça, ça t’irait bien ». Quelque soit la force de ces propos, il me manquait encore un « petit truc » pour sauter le pas… Sans doute la caution d’un professionnel, et un peu plus de neutralité! 😀

Ce petit truc en plus qui m’a aidée, je l’ai trouvé auprès d’Emilie, le jour où j’ai (enfin) trouvé le temps de venir refaire ma couleur qui en avait bien besoin ! Je lui ai partagé mes doutes et j’ai mis sur la table l’idée, qui me semblait encore folle, de laisser mes cheveux au naturel. Emilie a accueilli ceci tout en douceur, et elle m’a dit tout de suite ce que j’avais besoin d’entendre: « Les cheveux blancs c’est super beau, il y a plein de moyens de les mettre en valeurs, et c’est mon rôle de t’aider à franchir le pas si c’est ce que tu veux ! ». Ça, ça a été LA parole de coiffeuse-qui-a-bon-goût dont j’avais besoin pour me décider. Comme une sorte de permission que je n’osais pas me donner moi-même. « Ok Emilie, cette fois on ne fait pas la couleur, je me lance! »

bien vivre transition cheveux blancs

La transition n’a pas été facile tous les jours, mais finalement c’est passé assez vite. D’une fois sur l’autre, Émilie me faisait prendre conscience que la démarcation de ma couleur était de plus en plus bas. Elle m’a conseillée pour apprivoiser ma nouvelle texture de cheveux, et elle m’a indiqué comment mettre mes mèches en valeurs, dans la coupe et le coiffage. Elle s’est extasiée de nombreuses fois sur mes mèches, « uniques » et « impossibles à reproduire chez un coiffeur ».
Ça m’a fait du bien d’entendre que c’était beau, j’avais encore du mal à en être convaincue ! A aucun moment je n’ai été tentée de refaire une couleur, mais je sais qu’Emilie aurait été présente, sans jugement aucun, pour m’aider à décider sans regret si ça avait été le cas.
La qualité de l’accompagnement du professionnel de la coiffure est, selon moi, primordial pour apprivoiser un tel changement !

Je ne sais pas dire à quel moment exactement j’ai réussi à faire de mes cheveux blancs un atout « confiance en soi ». Ça a pris du temps, même après avoir fini la transition. Ils sont surtout situés sur les tempes, moins visibles lorsque j’ai les cheveux lâchés, et j’ai donc beaucoup adopté cette coiffure au début. Peu à peu, j’ai suivi les conseils d’Emilie: les torsader, les tresser, juste relever une mèche pour les mettre en valeur… Et ça marche! Aujourd’hui, les gens m’arrêtent dans la rue pour me demander si c’est naturel et me complimenter. Je n’y pense plus: mes cheveux sont relevés quand j’en ai envie, sans complexe. J’en suis fière!

Dernier point mais non des moindres, un peu plus personnel : je crois que j’ai vraiment clôturé aujourd’hui la démarche que j’ai entamée il y a presque 4 ans. J’ai pris un plaisir fou à assumer mes cheveux blancs face à l’objectif et à réaliser que j’aime ce qui en est ressorti ! Je n’avais pas conscience, quand j’ai dit stop à la coloration de mes cheveux, que j’apprendrais autant sur moi même et que je gagnerais beaucoup plus qu’une couleur de cheveux originale à mon âge ! C’est pourtant le cas à bien des égards ! »

Merci à Leslie pour le partage de son expérience personnelle

bien vivre transition ses cheveux gris

 

Share
4 Comments
  • Aurélie
    29 mars 2022 at 14 h 58 min

    J’admire les personnes qui s’assument avec les cheveux gris !! Très beau témoignage 🙂

  • Myriam
    3 avril 2022 at 21 h 49 min

    Quel plaisir de lire ce genre d’articles ! Bravo Emilie, tu vas donner le courage à beaucoup d’entre nous le blanc c’est beau et ça va à tout le monde ❤️ merci pour ce témoignage, ça me motive encore plus à continuer ma transition !

Leave a Reply